Tag Archives: PRNews

Alerte aux faux communiqués !

Cela fait longtemps que Labrador se préoccupe de la sécurité du transfert des informations réglementées contre les risques de fuites, de piratage ou encore d’usurpation d’identité.
L’actualité récente nous donne raison, comme le révèle un article du Wall Street Journal daté du 22 juin dernier :

- Le 16 juin, le céréalier Général Mills annonce au marché que Barack Obama a demandé l’ouverture d’une enquête sur sa chaîne logistique. Le titre perd 3%. Le problème, c’est que le diffuseur – PRNews – a été abusé, Général Mills n’était pas l’auteur du communiqué.

- Deux jours plus tard, soit le 18 juin, c’est au tour de Javelin Pharmaceuticals d’annoncer que la Cour Suprême vient d’ordonner la scission des géants pharmaceutiques. Là encore, le communiqué, diffusé par BusinessWire, s’avérera être un faux.

Le FBI découvre très rapidement que les faux communiqués ont été rédigés et transmis aux diffuseurs par un néo-zélandais qui voulait décrédibiliser Barack Obama et, au passage, faire pression sur les diffuseurs de communiqués pour qu’ils améliorent leurs pratiques. L’histoire ne dit pas si l’image du président s’en est trouvée affectée, en revanche, BusinessWire a immédiatement annoncé qu’il n’accepterait plus aucun communiqué, fichier ou bons à tirer adressé par mail.

Ces deux affaires montrent l’importance d’être vigilant sur la sécurité des documents. En pratique, l’utilisation de pièces jointes au mail, pour envoyer des documents d’information réglementée avant leur publication, est à bannir. Il faut impérativement utiliser une plateforme sécurisée pour déposer, échanger ou modifier des fichiers.

A la demande de certains émetteurs et au vu du risque grandissant de fraude, nous avons adressé à l’ensemble d’entre vous un questionnaire anonyme afin d’identifier les zones à risque et de partager les meilleures parades. Certains d’entre vous ont déjà répondu et nous les en remercions.

Dès la rentrée, nous diffuserons à l’ensemble des sociétés qui auront participé à notre enquête un compte rendu des résultats ainsi qu’un guide des meilleures pratiques en matière de sécurité. Ce guide sera réalisé avec la contribution de grands acteurs de la sécurité des données : les opérateurs, le département cybercriminalité du service technique de recherches judiciaires et de documentation, et certains établissements de place.

Nous attendons vos réponses d’ici le 23 juillet soit directement sur Internet à cette adresse (sécurisée), soit en téléchargeant la version PDF et en l’envoyant à : maury.g@labrador.fr